Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ボルドーのお母さん Maman de Bordeaux

先日子育てが一段落した、ボルドー在住日本人おかあさんによる、約20年間の育児絵日記のブログ。 リアルタイムのボルドー関連おすすめ情報もご紹介。 Un blog présentant les journaux écrits pendant environ vingt ans par une maman japonaise pour sa fille vivant à Bordeaux où l’enfant a grandi et désormais devenue adulte. Vous y trouverez des informations liées au Bordeaux d’aujourd’hui également.

初めてのキックボード🛴sa première trotinette

初めてのキックボード🛴sa première trotinette

(約20年前の7月、ボ子三歳半)

購入する予定はなかったけれど、ボ父の言葉により、購入に踏み切る:

「幼稚園にときどきこれで通園できるじゃない」

(Juillet, il y a environ 20 ans, Boko avait trois ans et demi)

Je n'avais pas l'intention d'en acheter un, mais j'ai décidé de le faire à cause des paroles de Papa Bo : "elle peut parfois aller à la maternelle avec."

初めてのキックボード🛴sa première trotinette

以前からキックボードを欲しがっていたボ子。

よろよろしながらも車まで自分で重い箱を持っていく。

Boko voulait une trotinette depuis longtemps.

Elle a porté la lourde boîte en titubant jusqu'à la voiture toute seule.

初めてのキックボード🛴sa première trotinette

夕食後、初乗りをする。

何度もこけたけど、怖がらず、すぐに再開する。上手。

「Je ne veux pas rentrer à la maison(家に帰りたくない)」と泣く。

ボ父「ボルドーにひとつしかない水たまりの上でコケ、ひじを擦りむいた」

ヒザ用のプロテクターは購入してあったけど、ひじ用は買い忘れていた。

Après le dîner, elle fait sa première sortie.

Elle a trébuché quelques fois, mais n'a pas eu peur et a vite repris. Bonne dans ce domaine.

"Je ne veux pas rentrer à la maison", s'écrie-t-elle en pleurant.

Papa Bo : "Elle est tombée sur la seule flaque d'eau de Bordeaux et s'est écorchée le coude.

On avait acheté un protecteur pour les genoux, mais on avait oublié d'acheter un protecteur pour les coudes.

初めてのキックボード🛴sa première trotinette
初めてのキックボード🛴sa première trotinette
初めてのキックボード🛴sa première trotinette

愛娘ボ子が独立して家を出てからの、ボ父ボ母の三毛猫ライフ。そこに最近、ボ母のMSFS2020飛行機ライフが加わりました。

La vie de chat en écaille de tortue de Papa et Maman Bo depuis que leur fille adorée Boko a quitté la maison pour devenir indépendante. A cela s'est ajoutée récemment la vie de l'avion MSFS2020 de Maman Bo.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article